Tour de Londres
  • Histoire de la Tour de Londres





    En 1066, suite à la conquête de l’Angleterre par les Normands, Guillaume le Conquérant choisi de s’installer à Londres.  Il ordonna la construction de la White Tower au sein des remparts de la ville face à la Tamise.

    L’objectif de la Tour de Londres était double :

    -          protéger les normands des habitants de Londres

    -          protéger la ville des attaques extérieures

    tour-blancheSon nom de White Tower est dû à la chaux qui a été appliqué sur ses murs en 1241 sous les ordres d’Henri III.

    Auparavant, Richard Cœur de Lion demanda le creusement de douves ainsi que la construction d’une enceinte élevée (la Bell Tower). Ceci avait pour but d’accroître les défenses de la Tour de Londres. Ces douves furent reconstruites sous Henri III car elles étaient jugées peu efficaces. Les fossés entourant la Tour furent asséchés en 1830.


    Pour un Petit prix, Londres gratuit!
    Après des modifications destinées à renforcer les murailles, Henri III décida d’aménager ses appartements dans la Tour. La Tour resta la résidence royale jusqu’à Jacques Ier qui fut le dernier roi à y avoir résidé.

    Tout au long de son histoire la Tour de Londres va être renforcée pour se protéger des éventuelles attaques extérieures comme par exemple la construction de la Beauchamp Tower ordonnée par Edouard Ier, fis d’Henri III.

    En 1971, il est décidé que les joyaux de la Couronne soient transférés dans la Tour de Londres. Ils sont placés l’ancienne caserne Waterloo, renommée aujourd’hui The Jewel House. Cette caserne logeait le 1er Bataillon des Fusiliers Royaux.

    La prison de la Tour de Londres :

    La Tour de Londres est un lieu connu pour avoir servit de prison à de nombreux prisonniers, essentiellement des hommes politiques et des dissidents religieux.

    La Tour de Londres était la Prison d’Etat jusqu’au 19e siècle et durant les deux guerres mondiales.

    Le premier d’entre eux fut Rainulf Flambard (évêque de Durham) emprisonné en 1100 pour extorsion. Il réussi en s’évader de la White Tower à l’aide d’une simple corde dissimulé dans un tonnelet de vin !

    Parmi ses prisonniers certains d’entre eux étaient « célèbres » comme par exemples:

    Il faut noter que les prisonniers de issus du “peuple” étaient exécutés par pendaison dans un des sites d’exécution publique. Les condamnées de la bourgeoisie ou de la noblesse étaient décapités en privé avant d’être enterrés ensuite dans la chapelle de Saint Peter Ad Vincula.

    Toutes ces cruautés subies dans la prison de la Tour de Londres, auxquelles s’ajoutent les nombreuses exécutions, sont à la base de nombreuses légendes de fantômes de la Tour de Londres.

    De nos jours la Tour de Londres est un haut lieu touristique. De nombreux touristes venus de tous les pays viennent visiter la Tour de Londres et y découvrir son histoire.

    Parmi les “acteurs” qui ont fait l’histoire de la Tour de Londres, découvrez les corbeaux de la Tour de Londres et les gardes de la Tour de Londres.




    Pour un Petit prix, Londres gratuit!